• Cliniques des survivantes du Coin des C...

    Vous êtes une survivante du cancer du sein et vous planifiez participer à la Course à la vie CIBC? Inscrivez-vous au programme GRATUIT d’entraînement pour les survivantes offert par le Coin des Coureurs pour appuyer la Société canadienne du cancer.


    Lire plus
  • À propos de nous

    Le 1er février 2017, la Société canadienne du cancer (SCC) et la Fondation canadienne du cancer du sein (FCCS) ont fusionné leurs activités.


    En savoir plus
  • La recherche sauve des vies

    ​Un soutien continu permet à la Fondation de jouer un rôle vital dans des découvertes révolutionnaires reconnues à l’échelle internationale dans les domaines de la prévention, du diagnostic, du traitement et des soins.


    Pour en savoir plus
  • L’histoire de Kim

    ​Depuis 19 ans, Kim MacKay et ses filles n’ont manqué aucune des Courses à la vie CIBC de la Fondation canadienne du cancer du sein. En 2007, la Course est devenue bien plus qu’une tradition.


    Lire son histoire
  • L’histoire de Wendie

    ​Wendie Den Brok n’oubliera jamais le jour du 13 mars 2015. Ce jour-là, elle a appris qu’elle était admise à l’école de médecine… et on lui a annoncé qu’elle souffrait d’un cancer du sein.


    Lire son histoire
  • Tout sur le cancer du sein

    ​Nos informations s’adressent a ceux qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein, ainsi qu’à leurs proches, leurs fournisseurs de soins et toute autre personne qui s’intéresse à cette maladie.


    En savoir plus

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 aura le cancer

Imaginez que vous êtes assis à côté de quelqu’un dans l’autobus, près de votre conjoint sur le sofa ou au restaurant avec un ami. Imaginez maintenant ce qui arriverait si l’un de vous avait le cancer. C’est la réalité à laquelle nous faisons face à l’heure actuelle. Voici ce qui nous attend : on prévoit que la moitié des Canadiens recevront un diagnostic de cancer à un certain moment de leur vie, et que 1 sur 4 Canadien mourra de cette maladie.



La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons agir pour changer les choses. Environ la moitié des cas de cancer peuvent être évités, et la recherche continue d’améliorer le pronostic pour les personnes atteintes de cancer.

Et nous avons accompli d’immenses progrès au fil du temps. Grâce aux investissements dans la lutte contre le cancer, y compris dans la prévention, la détection précoce et le traitement, le taux global de survie au cancer est passé de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Mais nous avons beaucoup de chemin à parcourir et devons effectuer plus de recherche. Malheureusement, par manque de fonds, nous n’avons réussi à financer l’an dernier que 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Autrement dit, 60 pour cent de ces excellents projets à fort potentiel n’ont pas été financés. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.


Événements à venir